Les Saintes, Terre-de-Haut

Baie des Saintes
La Baie des Saintes, Terre de Haut

La baie des Saintes

2 Ilets sont habités : Terre-de-Haut et Terre-de-Bas. Les 2 valent bien le détour ! Vous trouverez facilement un ferry pour y aller depuis Pointe à Pitre, St François ou Trois-Rivières.

Le tourment d'amour, spécialité des Saintes
Spécialité Saintoise : le tourment d’amour

Le tourment d’amour

Après une courte traversée, sur la jetée, La marchande de Tourment d’Amour vous propose LA spécialité des Saintes. Une sorte de tartelette à la noix de coco avec une génoise, du zeste de citron, de la vanille et un soupçon de cannelle Autrefois les femmes des pêcheurs préparaient cette douceur antillaise, avec tout leur amour, pour apporter du réconfort à leur mari après une dure journée en mer.

Terre-de-Haut est un paradis sans voitures ! (Sauf électriques). On se déplace à pied, en vélo ou en scooter. Pour bien profiter de l’île il est pratique de louer un 2 roues.

Vue du Fort Napoléon - Les Saintes
Vue sur les Saintes depuis le Fort Napoléon

Le fort Napoléon

Partez à l’assaut du Fort Napoléon. La forteresse n’a jamais connu un seul coup de feu ! Elle servait de pénitencier avant de devenir un musée témoin du passé Saintois. En parcourant le chemin de ronde vous découvrirez un superbe jardin botanique dédié aux plantes grasses.

En haut la vue et sublime. Au loin la Guadeloupe, Marie-Galante et la Dominique se dessine. Plus près (compris dans l’archipel des Saintes) l’îlet à Cabrit avec ces vestiges du Fort Joséphine faisant face au Fort Napoléon.

Maison bateau d'Adolphe Catan
Maison bateau d’Adolphe Catan

La maison bateau d’Adolphe Catan

Parmi les curiosités à découvrir : la maison bateau. Une étonnante construction en forme de proue de bateau construite en 1942 par Adolphe Catan, photographe guadeloupéen. Elle est offerte à la commune de Terre-de-Haut en 1955 pour servir de résidence aux médecins de l’île.

Plage de Pompierre, Les Saintes
Terre de Haut – Plage de Pompierre

La plage de Pompierre

Direction La Plage de Pompierre, peut-être la plus belle de l’île. Protégée de l’océan par une barrière rocheuse elle offre une baignade calme et tranquille. Une belle plage,  800m environ, de sable blanc ombragée par les palétuviers et les cocotiers où il fait bon pique-niquer. Sur le chemin de la plage vous croiserez de nombreux iguanes absolument pas effarouchés de vous voir !

Le Pain de Sucre, Les Saintes
Le Pain de Sure – Les Saintes

Le fameux Pain de Sucre

La plage du Pain de Sucre, sublime image de carte postale reconnaissable entre mille ! Mais avant de l’atteindre il faut marcher 45 bonnes minutes. De nombreux plaisancier viennent amarrer leur bateau près de la petite plage. Si vous aimez le snorkeling n’oubliez pas votre équipement ! Vous verrez de nombreux poissons colorés et de belles formations de coraux.

Plage de Crawen - Les Saintes
Plage Sauvage des Saintes

L’anse Crawen

Autre endroit de rêve : L’anse Crawen, petite plage sauvage éloignée de la ville où l’on se sent comme un Robinson. Le fond marin abrite des poissons multicolores, des éponges et des coraux magnifiques. Vous apprécierez la baignade, sans aucun doute et aussi les couchers de soleils.

Terre-de-Haut possèdent plein de petites plages charmantes, L’Anse Rodrigue, l’Anse du Figuier par exemple.

Débarcadère de Terre de Haut
Arrivée à Terre de Haut, Les Saintes

Prendre le temps de la découverte

L’idéal pour découvrir Terre-de-Haut est d’y passer 2 jours, cela laisse le temps d’inspecter tous les recoins de l’île, de prendre le temps de marcher dans le village avec ces maisons aux façades colorés ces toits rouges et ces frises ouvragées. Peut-être apercevrez-vous aussi un pêcheur Saintois coiffé d’un Salako (chapeau traditionnel des Saintes).

 

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *