Apéritif 100% Créole

Bien préparer les vacances c’est commencer à se mettre dans l’ambiance immédiatement !
On commence donc par l’apéro Créole avec le célèbre Ti-Punch. Il existe bien entendu de nombreuses variantes de recettes. Celle-ci est testée et approuvée !

Ti-punch sur la plage
Ti-punch sur la plage

Le Ti-Punch  est traditionnellement fait avec du rhum blanc, mais un bon rhum ambré aux délicates saveurs boisé est très agréable aussi !  Vous pouvez au choix prendre : du sucre de canne, ou mieux du sirop de canne ou encore mieux : faire vous-même votre sirop de canne et ça change TOUT !

Recette du sirop maison
Recette du sirop maison

Sirop de canne maison

  • 1kg de cassonade
  • 4 citrons verts
  • 2 gousses de vanille (fendues en 2)
  • 2 pincées de cannelle
  • 1 soupçon de noix de muscade
  • 2 clous de girofles
  • 1 zeste d’orange
  • 1 pincée de poivre

2 minutes de préparation et 30 minutes de cuisson. Mettez tous les ingrédients dans une casserole et recouvrez de la même hauteur d’eau. Cuisez à feu doux pendant ½ heure en mélangeant régulièrement avec une cuillère en bois. Lorsque vous trempez et ressortez la cuillère vous devez voir un fil de sirop, si ce n’est pas le cas laisser encore cuire un peu. Quand le sirop à la consistance recherché, filtrez le dans un chinois. Le sirop se gardera parfaitement au frigo plusieurs mois dans un bocal ou une bouteille fermée.

Réaliser directement dans le verre
Réaliser directement dans le verre

Revenons au ti-punch !

Pour 1 personne

  • 6 cl de rhum blanc ou rhum agricole
  • 2 cl de sirop de sucre de canne (ou 3 cuillères à soupe de sucre de canne)
  • 1 tranche de citron vert

Faites votre préparation directement dans le verre.

Bien écraser le citron au fond du vert puis ajouter le sirop, et mélanger. Versez ensuite le rhum, mélanger et ajouter une autre tranche de citron pour décorer.

Le Ti-Punch se bois  généralement sans glace…et accompagné d’accras !

Acras créole
Acras de morue (ou cabillaud)

Les accras

Une recette sans difficulté qui prend 20 minutes environ de préparation

Ingrédients pour 15 accras

  • 100 gr de morue dessalée  ou 100 gramme de cabillaud (c’est le même poisson, mais il s’appelle « cabillaud » lorsqu’il est frais, non salé)
  • 60 gr de farine
  • 1/3 de sachet de levure
  • ½ échalote
  • 1 gousse d’ail
  • 10 gr de cive
  • 1 branche de persil
  • ½ jus de citron
  • Une pointe de couteau de mélange 4 épices, de pâte de piment rouge
  • 90ml d’eau
Préparation des acras
Préparation des accras

Après avoir dessalée la morue effilochée-la (ou le cabillaud) dans un saladier, ajoutez les épices, ail, citron, échalotes. Bien mélanger avant d’ajouter la farine et mélanger à nouveau.

Ajoutez l’eau dans le saladier et remuez pour obtenir une pâte homogène.

Faite chauffez l’huile pour la friture. A l’aide d’une cuillère à café déposez les petites boules de pâte dans la friture et laissez dorer 3 à 4 minutes avant de  retirer les accras et de les déposer sur du papier absorbant.

Acras
Acras

Il ne reste qu’à déguster !

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

Les Saintes, Terre-de-Bas

Les Saintes, Terre de Bas
Les Saintes, Terre de Bas – Guadeloupe

Sauvage et hors du temps

Beaucoup moins fréquenté que sa voisine, Terre-de-Bas est la 2eme île habitée de l’archipel des Saintes. 1000 habitants environ répartis sur les 2 villages : les bourgs de Grande-Anse et de Petite-Anse. Montagneuse et escarpée Terre-de-Bas conserve un aspect sauvage et hors du temps. L’activité de l’île se résume à la pêche et à l’artisanat avec notamment la fabrication du Salako, fameux chapeau Saintois dont la forme rappel ceux d’Indochine.

Les Saintes, Terre de Bas
Les Saintes, Terre-de-Bas – Guadeloupe

Les couleurs de la nature

Terre-de-Bas a de quoi faire succomber les amoureux de la nature ! Plaisirs balnéaires, snorkeling,  plongée et sur terre de magnifiques randonnées. 4 traces de randonnée à travers l’île (Trace des Falaises, Trace du dessus de l’Etang, Trace du pied de l’Etang et Trace du Morne). Les traces se croisent au centre de l’île à la table d’orientation de la citerne. Un point de vue extraordinaire sur la Guadeloupe, Terre-de-Haut – Marie Galante – Désirade, la Dominique ! Tout au long de ces randonnées la nature offre une palette de couleurs intenses. Tons chauds de la savane, vert profond des forêts de bois d’inde, nuances de bleu du ciel et de la mer, un régal ! Les débutants trouveront une trace de 45 minutes et les plus confirmés pourront choisir la trace de la falaise en 3 h !

Equipez-vous toujours de bonnes chaussures, une bouteille d’eau par personnes et de la crème solaire.

La plage de Grande Anse est très réputée, 1km de sable blanc bordé de cocotiers. Elle est peu fréquentée. La baignade n’est pas conseillée. La plage donne sur l’océan et ces vagues puissantes. Elle reste idéale pour un moment de farniente et de détente. A 10 minutes du débarcadère, elle est facilement accessible.

Plongée sous marine aux Saintes
Plongée sous marine aux Saintes

Un spot de plongée unique !

La plage de Grande Anse est très réputée, 1km de sable blanc bordé de cocotiers. Elle est peu fréquentée. La baignade n’est pas conseillée. La plage donne sur l’océan et ces vagues puissantes. Elle reste idéale pour un moment de farniente et de détente. A 10 minutes du débarcadère, elle est facilement accessible.

Pour les amateurs de plongée, il y a à la plage de Grand Baie. Une petite plage de sable noir niché au cœur de la végétation. Tuba et palmes indispensable pour découvrir la magie des couleurs de la faune et flore sous-marine.

Si vous souhaitez une baignade tranquille, près du bourg de Petite Anse non loin du débarcadère des pêcheurs une plage de sable noir vous tend les bras. Exposée côté mer des Caraïbes, les eaux sont calmes.

Pêcheurs des Saintes
Les pêcheurs de Terre de Bas – Les Saintes

Les meilleurs pêcheurs de Guadeloupe

Les pêcheurs de Terre-de-Bas sont réputés pour être les meilleurs de l’archipel de Guadeloupe ! Leur retour après une journée en mer est un moment à découvrir !

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

Les Saintes, Terre-de-Haut

Baie des Saintes
La Baie des Saintes, Terre de Haut

La baie des Saintes

2 Ilets sont habités : Terre-de-Haut et Terre-de-Bas. Les 2 valent bien le détour ! Vous trouverez facilement un ferry pour y aller depuis Pointe à Pitre, St François ou Trois-Rivières.

Le tourment d'amour, spécialité des Saintes
Spécialité Saintoise : le tourment d’amour

Le tourment d’amour

Après une courte traversée, sur la jetée, La marchande de Tourment d’Amour vous propose LA spécialité des Saintes. Une sorte de tartelette à la noix de coco avec une génoise, du zeste de citron, de la vanille et un soupçon de cannelle Autrefois les femmes des pêcheurs préparaient cette douceur antillaise, avec tout leur amour, pour apporter du réconfort à leur mari après une dure journée en mer.

Terre-de-Haut est un paradis sans voitures ! (Sauf électriques). On se déplace à pied, en vélo ou en scooter. Pour bien profiter de l’île il est pratique de louer un 2 roues.

Vue du Fort Napoléon - Les Saintes
Vue sur les Saintes depuis le Fort Napoléon

Le fort Napoléon

Partez à l’assaut du Fort Napoléon. La forteresse n’a jamais connu un seul coup de feu ! Elle servait de pénitencier avant de devenir un musée témoin du passé Saintois. En parcourant le chemin de ronde vous découvrirez un superbe jardin botanique dédié aux plantes grasses.

En haut la vue et sublime. Au loin la Guadeloupe, Marie-Galante et la Dominique se dessine. Plus près (compris dans l’archipel des Saintes) l’îlet à Cabrit avec ces vestiges du Fort Joséphine faisant face au Fort Napoléon.

Maison bateau d'Adolphe Catan
Maison bateau d’Adolphe Catan

La maison bateau d’Adolphe Catan

Parmi les curiosités à découvrir : la maison bateau. Une étonnante construction en forme de proue de bateau construite en 1942 par Adolphe Catan, photographe guadeloupéen. Elle est offerte à la commune de Terre-de-Haut en 1955 pour servir de résidence aux médecins de l’île.

Plage de Pompierre, Les Saintes
Terre de Haut – Plage de Pompierre

La plage de Pompierre

Direction La Plage de Pompierre, peut-être la plus belle de l’île. Protégée de l’océan par une barrière rocheuse elle offre une baignade calme et tranquille. Une belle plage,  800m environ, de sable blanc ombragée par les palétuviers et les cocotiers où il fait bon pique-niquer. Sur le chemin de la plage vous croiserez de nombreux iguanes absolument pas effarouchés de vous voir !

Le Pain de Sucre, Les Saintes
Le Pain de Sure – Les Saintes

Le fameux Pain de Sucre

La plage du Pain de Sucre, sublime image de carte postale reconnaissable entre mille ! Mais avant de l’atteindre il faut marcher 45 bonnes minutes. De nombreux plaisancier viennent amarrer leur bateau près de la petite plage. Si vous aimez le snorkeling n’oubliez pas votre équipement ! Vous verrez de nombreux poissons colorés et de belles formations de coraux.

Plage de Crawen - Les Saintes
Plage Sauvage des Saintes

L’anse Crawen

Autre endroit de rêve : L’anse Crawen, petite plage sauvage éloignée de la ville où l’on se sent comme un Robinson. Le fond marin abrite des poissons multicolores, des éponges et des coraux magnifiques. Vous apprécierez la baignade, sans aucun doute et aussi les couchers de soleils.

Terre-de-Haut possèdent plein de petites plages charmantes, L’Anse Rodrigue, l’Anse du Figuier par exemple.

Débarcadère de Terre de Haut
Arrivée à Terre de Haut, Les Saintes

Prendre le temps de la découverte

L’idéal pour découvrir Terre-de-Haut est d’y passer 2 jours, cela laisse le temps d’inspecter tous les recoins de l’île, de prendre le temps de marcher dans le village avec ces maisons aux façades colorés ces toits rouges et ces frises ouvragées. Peut-être apercevrez-vous aussi un pêcheur Saintois coiffé d’un Salako (chapeau traditionnel des Saintes).

 

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

10 Plages à connaître sur Grande-Terre

Imaginez 180 nuances de sables du blanc ou noir en passant par toutes les nuances de beige, d’ocre et de rose. La température de l’eau est généralement située entre 26° en hiver et peut monter jusqu’à 31° l’été, un vrai délice.

La plage de la Datcha

En face de l’ilet Gosier, elle est facilement accessible par le bourg de Gosier. Le bain est très agréable. Les nageurs expérimentés pourront même traverser jusqu’à l’ilet Gosier. Mais attention à ne jamais faire seul ce genre de traversée. Une petite partie de la plage est éclairée pour les amateurs de bain de minuit. La plage de la Datcha possède également des douches pour se rincer.

La plage de Ste Anne


Très populaire et très fréquentée, une vraie plage de carte postale avec un lagon aux eaux turquoise et limpides. L’inconvénient de sa grande notoriété est qu’elle peut être parfois bruyante. Une plage idéale pour les enfants, peu de vagues grâce à la protection de la barrière de corail. Mais attention il peut y avoir des oursins ! Si vous avez de la chance, vous apercevrez un iguane. Ils sont habitués aux touristes et viennent parfois leur dire bonjour. Il y a de nombreux restaurant le long de la plage à des prix tout à fait raisonnable. Vous croiserez surement des marchandes de sorbet, aucune hésitation il faut tester l’incontournable sorbet coco.

La plage de La Caravelle


Une grande plage que l’on peut partager en 2, une première partie plutôt ventée qui en fait un spot de kite surf et de planche à voile très apprécié et l’autre partie plus tranquille et abrité. Idéale avec de jeunes enfants car l’eau est peu profonde et peu agitée grâce à la protection de la barrière de corail. Autre avantage, il y a de nombreux coins d’ombre. Moyennant quelques euros vous trouverez aussi des chaises longues en location. Il n’est pas toujours facile de se garer, n’hésitez pas à finir le chemin à pied ! Si vous êtes adepte de snorkling n’oubliez pas masque palmes et tuba !

La plage de Bois Jolan


Une petite merveille sauvage ou s’étire le sable blanc sur environ 1km entre cocotiers et eau turquoise. Les enfants peuvent s’y baigner tranquillement mais il vaut mieux penser aux sandales en plastiques car il y a des oursins. Si vous préférez le calme allez sur cette plage en semaine. Si vous aimez l’animation et la joie de vivre guadeloupéenne, choisissez le week-end ! Music & barbecue, table de pique-nique pour une ambiance familiale et festive. C’est aussi un bel endroit pour la plongée.

L’Anse des Châteaux


Sauvage et belle mais aussi très dangereuse pour la baignade à cause de ces vagues puissantes.
Mais peu importe la baignade, elle laisse une impression de bout du monde et s’ouvre sur un sentier qui mène à la croix de la Pointe des Châteaux avec l’un des plus beaux points de vue de l’île. Au loin se dessine la Désirade, l’air marin vous enivre et c’est bon !

La plage des Salines

Souvent balayée par les vents, c’est une grande bande de sable granuleux entre mer et marais. Un écosystème unique et remarquable. La baignade reste possible grâce à la barrière de corail, mais en cas de forte houle les vagues passent par-dessus la barrière pour se fracasser sur le rivage. Le corail est un peu abîmé mais la barrière abrite une multitude de poisson. A noter qu’il y a peu d’ombre également, l’exposition au vent en font une plage agréable lors des grosses chaleurs.

La plage du Souffleur


Bien moins exposée au vent que la Pointe des Châteaux ! Une belle plage de sable blanc, ambiance carte postale, près de Port Louis. Si vous faites un petit détour au nord de la plage vous découvrirez un sentier qui mène à la mangrove avec différents points d’observation. Un peu plus loin vous pouvez aussi voir un cimetière marin avec des tombes décorées de coquilles de lambis. La plage est bien aménagé et la baignade sûre pour les enfants. Ne résistez en aucun cas à gouter les sorbets des petites marchandes le long de la plage. Si vous craignez les piqures de moustique n’oubliez pas de quitter la plage avant 17h, après ils arrivent en escadrille !

La plage Porte de l’Enfer


Ne vous laissez pas impressionner par son nom, c’est un endroit remarquable, une petite plage nichée entre les falaises absolument délicieuse, attention cependant à l’embouchure ou les courants sont important! Il est utile d’avoir de bonnes chaussures pour y accéder, les rochers sont pointus et coupant comme des lames de couteau ! Au bout du sentier vous arrivez au légendaire « « trou mam koko » » Sombre légende de Madame Koko qui aurait vendu son âme au diable en échange de la fortune. Ne respectant pas sa part du marché elle fut emportée par le diable. Depuis des marins racontent l’avoir vue marcher sur l’eau en compagnie d’un sinistre cavalier avant de disparaitre dans l’eau avec son ombrelle !

La plage des Raisins Clairs


Située près de St François, elle est bordée de nombreux raisiniers. Un sable blanc et une eau transparente délimitée par une barrière de corail. Au loin vous apercevrez Les Saintes et la Désirade tranquillement installé à l’ombre des arbres. La plage est particulièrement animée le week-end ! A tester absolument : Le fameux Bokit guadeloupéen, délicieux sandwich vendu au bord de la plage.

La Plage de L’Autre Bord

Sable doré et cocotiers, le cocktail idéal pour une bonne journée ! La plage est bien aménagée et propose plusieurs carbets ombragés, des douches et sanitaires. L’eau est magnifique et la baignade tranquille. Un parc aquatique est aménagé un peu plus loin avec une piscine et surtout un toboggan de 57 m pour la plus grande joie des enfants.

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

Randonnée sur le Volcan

Un écosystème unique

La Guadeloupe n’est pas seulement des plages de carte postale sublimes, c’est aussi un véritable trésor naturel classé réserve de biosphère par l’UNESCO depuis 1992, des zones terrestres, côtières et marines abritant un écosystème particulièrement protégé pour contribué à la conservation des paysages et de la biodiversité.

Le parc national de Guadeloupe abrite trois types de milieu naturel : La forêt tropicale, la mangrove et le littoral. Autant d’occasion d’excursions  et de découvertes incroyables.

N’hésitez pas à prendre un guide, pour profiter pleinement de vos excursions. Passionnés de leur environnement ils ont l’art de vous communiquer leur enthousiasme et le savoir.

Basse-Terre, dans la forêt tropicale à l’ascension de La Soufrière

Une forêt tropicale luxuriante, parsemée de cascades, de jacuzzis naturels que vous pouvez découvrir de différentes façons. Suspendu au milieu de la canopée, en 4×4, en randonnée à pied. Pourquoi pas tout essayer, les sensations sont différentes à chaque fois. L’une de mes préférées reste la découverte du volcan, l’une des plus belles randonnées de l’île : la Soufrière, que les locaux appellent aussi «  la Vieille Dame ».

L’arrivée au sommet se mérite !

Découverte du sommet

5H de marche dans la forêt tropicale. Plusieurs traces avec différents niveaux de difficultés sont possibles. Cette randonnée n’est pas réservée  qu’aux sportifs aguerris, Les enfants dès 12 ans peuvent accéder à cette superbe journée d’aventure. Il est bien entendu recommandé de prendre un guide ! (La conciergerie de La Créole Beach Hôtel & Spa saura sans nul doute vous conseiller les meilleurs).

Un spectacle mémorable

Tout au long de votre parcours vous découvrirez de nombreuses cascades, comme le Saut des 3 Cornes ou les fameuses chutes du Carbet et des sources d’eau soufrée. Le spectacle des cratères crachant leurs fumées soufrées est une expérience mémorable !

Les bains de Sofaïa, source naturelle chaude et soufrée

Un moment de délice à la fin de la randonnée

Equipez-vous de bonnes chaussures (les claquettes ne sont absolument pas recommandées !!!).

Prévoyez un petit sac à dos avec 1 bouteille d’eau par personne, une barre de céréale ou un en-cas pour recharger les batteries, une crème de protection solaire, mais aussi un vêtement de pluie et un vêtement chaud. Le volcan est souvent dans les nuages et en haut il peut faire un peu frais. Vous aurez également besoin d’un maillot de bain. La randonnée se termine généralement par les « Bains de Sofaïa » source naturelle chaude et soufrée, particulièrement agréable après une telle randonnée.

La source est réputée pour ces bienfaits pour la peau, non seulement elle lui donne de l’éclat, mais soigne également les problèmes cutanés comme  l’eczéma. Elle nettoie également le foie !

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux